Uncategorized

Campagne 2020

Conférence sur les changements climatiques et ses incidences sur la biodiversité et la santé

Une conférence sur les changements climatiques et les incidences sur l’environnement et la santé aura lieu le jeudi 5 mars à 20h00 à la salle Michel Simon de l’Espace Palettes au Grand-Lancy.

Madame Victorine Castex, conférencière lors de cette soirée, a obtenu un doctorat en sciences de l’environnement à l’UNIGE en 2019. Elle est spécialiste des changements climatiques et notamment de ses impacts sur les relations plantes/insectes. Au-delà de ses recherches, elle milite aussi pour l’environnement, au travers d’une association de sensibilisation à la préservation de la biodiversité, qu’elle a fondée.

Une deuxième conférencière, Madame Valentine Python, climatologue et Conseillère nationale, sera aussi présente. Elle a fait des études à l’Université de Neuchâtel et a reçu un doctorat de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (sous la direction de Martine Rebetez). Elle nous présentera les incidences des changements climatiques sur la santé.

 

 

La conférence est gratuite. Elle se terminera par un apéritif offert par les Vert.e.s de Lancy.

Adresse
Av. des Communes Réunies 73
1212 Grand-Lancy

Accès
Tram 12, bus 23 et 42, arrêt Pontets
Parking public souterrain (payant)

 

Communiqué de presse du Parti socialiste
et des Verts de Lancy

 

Salima MOYARD et Damien BONFANTI,

colistiers pour les élections municipales
afin de conserver la majorité de gauche
au Conseil administratif de Lancy

Ce matin, le Parti socialiste et les Verts de Lancy ont conjointement déposé la liste n° 1 pour le 1er tour des élections au Conseil administratif le 15 mars prochain.

Salima Moyard, députée au Grand Conseil genevois, et Damien Bonfanti, conseiller administratif sortant, mènent campagne ensemble afin de proposer aux Lancéennes et aux Lancéens un programme politique cohérent, rassembleur et respectueux de la population ainsi que de l’environnement.

Habitant Lancy depuis 14 ans, Salima Moyard est enseignante au Cycle d’orientation de Drize. Siégeant au Grand Conseil depuis 2009, réélue pour la 3e fois en avril 2018 et actuellement 2e vice-présidente, elle a œuvré comme syndicaliste pendant 9 ans à la tête de la FAMCO (association des maîtres du Cycle d’orientation). Agée de 36 ans, administratrice d’une étude d’avocat-e-s et mère de deux jeunes enfants, Salima Moyard est connue pour sa force de travail, sa rigueur, sa maîtrise des dossiers et sa capacité à tisser des majorités, sans y perdre ses convictions politiques profondes.

Après avoir siégé au délibératif durant huit ans, Damien Bonfanti a été élu conseiller administratif en 2015. Il est en charge des dicastères relatifs à l’aménagement du territoire, à l’environnement et au développement durable, ainsi qu’à la communication. Maître d’enseignement professionnel, âgé de 43 ans, marié et père d’un enfant, Damien Bonfanti est reconnu pour son sens de la négociation, son expérience du terrain, son ouverture d’esprit et sa capacité à innover.

En déposant leur liste aujourd’hui, Salima Moyard et Damien Bonfanti montrent leur motivation à collaborer ensemble pour le bien-être de la population. En effet, la présence et l’action de magistrats vert et socialiste au sein d’un exécutif communal ont maintes fois montré leur efficacité ces dernières années.

Damien Bonfanti et Salima Moyard allient connaissances, compétences et expériences tant au niveau communal qu’au niveau cantonal. Leur probité, leur sens du service public et leur dynamisme sont autant d’atouts pour mener à bien de nombreux projets au service des Lancéennes et Lancéens lors de la prochaine législature.

 

 

Voici un article de La Tribune de Genève relatif aux élections nationales. Celui-ci présente les résultats à Lancy et permet de dégager une tendance.

Le parti des Verts dépasse le PS à Lancy

La ville de Lancy a majoritairement voté en faveur de candidats Verts pour repourvoir les douze sièges dévolus au canton de Genève. Au sein de la commune, trois candidats ont tenté d’obtenir un ticket pour Berne. Roger Golay (MCR, 11 995 voix dans tout le canton), Florian Baier (PEV, 1 721 voix) et Andrée Jelk-Peila (PST/Sol., 1 555) échouent tous dans leur tentative.

Ce dimanche, ce sont les démocrates du centre qui ont le plus perdu du terrain. Ils baissent désormais à 13,6% (-5%). Lancy a changé de bord politique depuis les dernières élections de 2015. Le parti des Verts y est désormais plus fort que le PS, ancien leader de la commune.

Les électeurs de Lancy font partie des citoyens les plus à gauche de Suisse. Ensemble, le PS, les Verts et les autres partis de gauche rassemblent 48% des voix.

Les Verts renforcent encore leur domination

La vague verte annoncée par les sondages a effectivement inondé la commune. Les Verts enregistrent une importante avancée, avec un gain de 14 points depuis 2015. Avec 23,9% des suffrages, le parti est la première force politique de Lancy. Dans le canton de Genève, les Verts remportent 25% des voix. Ce score se situe bien au-delà de la moyenne nationale.

Les Vert’libéraux, eux non plus, n’ont pas à rougir de leurs résultats dans la commune. Ils obtiennent un résultat de 5%, soit 3% de plus qu’en 2015 ( 5% dans le canton).

Participation médiocre

La participation dans la ville est de 36% – soit légèrement moins qu’il y a quatre ans (-5%) La commune se situe à peu près au même niveau que le canton (38%). Lancy fait partie des 10% des communes de Suisse affichant la plus basse participation. Dans le canton de Genève, 4 communes seulement possèdent un taux aussi bas. La moyenne suisse est quant à elle de 45,1%.

%d blogueurs aiment cette page :