Édito

Chères Lancéennes, Chers Lancéens,

Promouvoir, protéger, et valoriser l’environnement à Lancy faisaient partie de mes objectifs de cette législature qui s’achèvera en mai 2020.

La Ville de Lancy bénéficie d’un patrimoine naturel de très grande qualité. J’ai souhaité initier tout au long de mon mandat politique des actions concrètes visant à repenser la ville telle que nous la connaissons aujourd’hui afin d’améliorer le cadre de vie pour des personnes habitants, travaillant ou visitant notre commune.

Les actions ont été nombreuses : constitution d’espaces de nature et de rencontre, création du potager pédagogique du Parc Navazza-Oltramare, et d’un sentier didactique le long de l’Aire, préservation de prairies fleuries, plantages d’arbres ainsi que bien d’autres actions afin de sensibiliser les habitant-e-s comme « Les enfants fleurissent Lancy » ou encore la « Faite du jardin ».

La réalisation la plus ambitieuse à mes yeux consiste à avoir obtenu depuis janvier de cette année le label BIO-Bourgeon de Bio Suisse. Lancy est ainsi la première commune de Suisse à avoir obtenu ce label ! Il me tenait à cœur que notre ville puisse montrer l’exemple, se passe définitivement de produits dangereux et toxiques et ceci afin de préserver la faune et la flore mais également la santé de la population.

Cette nature en ville est aussi une des réponses aux changements climatiques. Celle-ci joue par exemple un rôle important pour diminuer l’impact des îlots de chaleur, par la fraicheur apportée par les rivières et les fontaines, par l’ombre portée par les arbres le long des chemins, promenades et dans les parcs,…

Ces actions et ces mesures ne seraient pas possible sans le soutien de mes deux collègues du Conseil administratif, Frédéric Renevey et Stéphane Lorenzini, des membres du Conseil municipal et ainsi que du personnel communal.

Damien Bonfanti

Conseiller administratif à Lancy